2

Les petites bouteilles de la Bière à Fred arrivent…

Après de très nombreuses demandes, je me suis enfin décidé et équipé pour faire des petites bouteilles… Hourra

Je parle des 33cl. Pour les 25cl, faut pas déconner quand même !

Je ne vous cache pas qu’il y a eu tout de même quelques points à régler avant de réussir à mettre cette bière artisanale en petites bouteilles.

Ma nouvelle embouteilleuse à bière !

Il m’a déjà fallu une nouvelle embouteilleuse… Ma précédente ne permettait pas de faire les petites bouteilles de 33cl. Et même si elle le permettait, ça aurait pris un temps de dingue car elle n’a pas le système sous vide qui permet d’augmenter le débit d’embouteillage.

Après quelques essais, j’ai vite compris que mettre cette bière capricieuse en petites bouteilles n’allait pas être si simple : Trop de bulles, pas assez de mousse… Bref !

Le problème venait principalement du sucrage avant la mise en bouteille ! Je m’explique.

La Bière à Fred est une bière artisanale double fermentation. C’est à dire qu’elle fermente une première fois dans une cuve de fermentation (juste après le brassage) et une deuxième fois dans la bouteille. C’est cette deuxième fermentation qui permet d’avoir des bulles et une belle mousse.

Mais pour permettre la deuxième fermentation, il faut ajouter une petite dose de sucre lors de la mise en bouteille, et c’est cette dose de sucre qui va déterminer la quantité de mousse et de bulles.

C’était assez facile avec les grosses bouteilles d’ajouter une dose de sucre par bouteilles, mais je me suis aperçu que ce n’était pas assez précis pour les petites bouteilles. Il a fallu que j’ajoute le sucre (liquide cette fois-ci) directement dans la cuve de fermentation pour qu’il soit bien réparti dans chacune des bouteilles avec précision.

Mais bon, avec un peu de bricolage et de patience, je pense que j’ai résolu tous les problèmes et que la recette est maintenant au point.

Il faut produire maintenant !

Voici le stock de malt qui ne demande qu’à passer au concasseur et à infuser. J’ai les bouteilles, le houblon, les levures… y a plus qu’à…

À très bientôt

Fred

Comments 2

  1. Personnellement, avant de m’etre plus precisement penche sur la question, j’aurais spontanement choisi des contenus en verre. Peut-etre est-ce lie au fait que les bieres de qualites ne se trouvent en general pas en canette metallique ? Peut-etre simplement a ma perception  d’un emballage plus « prestigieux » ? Peut-etre, enfin, est-ce lie au fait que culturellement, depuis des siecles, les contenants pour les liquides sont en verre, parce que re-employes ? Pensons aux vins, aux cidres artisanaux dont on reemploie les bouteilles ou aux bocaux de confit de canard que confectionnait ma grand-mere. Pourtant, lorsqu’on regarde la filiere industrielle des bouteilles en verre pour les liquides alimentaires aujourd’hui (la biere dans cet article mais la question serait la meme pour le vin, le lait, etc.), il n’y a pas photo : les contenants aluminium sortent nettement mieux du point de vue energique.

  2. Evitez les bouteilles avec le verre tres fin (ex: Kronembourg, biere Lidl ) et preferez un verre un peu plus solide (Budweiser, bouteilles marrons de bieres artisanales).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *